Masque en Tissu : conseils et bons gestes barrières pour se protéger efficacement du Coronavirus

Depuis des semaines, on nous parle de multiples gestes barrières à adopter pour limiter la propagation du Covid-19 et limiter les nouvelles contaminations.

  • Lavage de main
  • Gel hydroalcoolique
  • Port du masque chirurgical ou en tissus
  • Gants
  • Désinfection des poignées, interrupteurs…
  • Distance sociale…

Faisons un point sur les mesures barrières EF-FI-CA-CE contre le Coronavirus, et savoir comment les mettre en application pour une réelle efficacité contre cette épidémie.

 

1. Le lavage des mains – Se laver les mains soigneusement et régulièrement !

 

L’intérêt du lavage de main n’est plus à prouver, c’est le 1er geste barrière à adopter !

En se lavant les mains soigneusement avec du savon et de l’eau (lire notre article : https://www.mademoisellerelax.fr/2020/03/25/lavage-des-mains-coronavirus/) vous minimiserez nettement le risque de contamination après avoir touché une surface contaminée.

Pensez à vous laver les mains, doigts, ongles et poignets très régulièrement et les hydrater pour éviter une trop forte sécheresse.

 

2. Utilisation du Gel Hydroalcoolique

 

L’intérêt du gel est valable en alternatif si vous ne pouvez pas laver vos mains au savon et à l’eau

Utiliser du gel hydroalcoolique est une solution efficace durant un déplacement, quand le lavage de main au savon et à l’eau n’est pas possible, mais attention à correctement l’utiliser. Frottez énergiquement le gel sur l’ensemble de vos mains et poignets pendant 30 secondes jusqu’à que vos mains soient sèches.

 

3. Porter un masque – Lequel ? Efficacité du masque en tissu ?

 

Le port du masque permet de limiter efficacement la propagation, notamment en empêchant les personnes asymptomatiques de contaminer d’autres personnes.

On sait que le 11.05, certainement que tous les Français devront porter un masque mais impossible aujourd’hui de connaître la faisabilité de ce projet. De façon normale, la priorité des masques FFP2 et chirurgicaux sera donnée au personnel soignant.

Dans le cas ou chacun pourrait être équipé d’un masque chirurgical, il est très important de savoir comment le porter de son installation à son retrait.

Installation du masque chirurgical et en tissu :

  1. Se laver les mains soigneusement à l’eau et au savon avant la manipulation du masque
  2. Déplier le masque, le tenir uniquement par les élastiques (côté bleu à l’extérieure)
  3. La face absorbante (côté blanc) est à appliquer sur la bouche
  4. Positionner le masque sur le nez, la bouche et le menton
  5. Accrocher le masque : passer les élastiques derrière les oreilles
  6. Modeler la barrette du haut et ajuster la au contour du nez avec vos deux index
  7. Assurer l’étanchéité du masque : le nez, la bouche et le menton doivent être recouvert

Retrait du masque chirurgical et en tissu :

  1. Retire le masque en ne touchant que les élastiques
  2. Jeter le masque dans un sachet, que vous fermerez ensuite avant de le mettre à la poubelle

L’efficacité d’un masque chirurgical n’est plus à démontrer, mais dans le cas où tout le monde ne pourrait s’en équiper, penchons-nous sur l’efficacité du masque en tissu :

Le masque en tissus, utile ? Est-ce qu’il me protège ?

Le masque en tissu est mieux que de ne rien porter, et constitue un réel acte de civisme pour ralentir la propagation du Covid-19. C’est une façon d’ajouter une barrière supplémentaire aux gestes barrières (se laver les mains, tousser et éternuer dans son coude, respecter la distance sociale, utiliser un mouchoir à usage unique, stopper les embrassades…) et permet de participer de manière active et concrète à lutter contre le virus et freiner sa propagation.

Le masque en tissu ne vous protège pas, mais protégera les autres si vous êtes contaminés (peut être asymptomatique). Ainsi il n’est pas difficile de comprendre que dans ce contexte, le port généralisé d’un masque pour tous les Français, qu’il soit chirurgical ou en tissu, constitue une addition évidente et très efficace aux gestes et mesures barrières en vigueur.

L’installation et le retrait du masque en tissu doit être effectué avec les mêmes soins qu’avec un masque chirurgical.

 

4. Porter des gants

 

Absolument I-NU-TI-LE.

Rien de mieux que le lavage des mains régulièrement et en alternatif l’utilisation du gel hydroalcoolique contre la propagation du COVID-19. Malheureusement les gants sont un support au virus après souillage par des gouttelettes.

 

5. Désinfection des poignées, interrupteurs…

 

OUI, OUI, OUI !!!! 

Poignées de porte, interrupteurs, téléphone, toilette, rampe d’escalier, surface tactile, clavier, téléphone…  tous ces objets que l’on utilise plusieurs fois par jour doivent être désinfectés minimum 2 fois par jour avec des produits de nettoyage et désinfectant couramment utilisés, tel le Javel.

 

6. Distance Sociale

 

En limitant les contacts, on casse parfaitement la chaîne de transmission du virus, le confinement est donc une mesure très efficace, bien que difficile à vivre.

Néanmoins, nous sommes souvent dans l’obligation de sortir pour des besoins de premières nécessités, il est essentiel de maintenir une distance de 1.50m entre chaque individu, distance à laquelle la contamination par gouttelette du nez et de la bouche est quasi nulle.

À Retenir :

  • Ne pas serrer les mains
  • Stopper les embrassades
  • Éviter de toucher son visage : nez, bouche, yeux, qui sont des portes d’entrée au Virus
  • Tousser et éternuer dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Se laver les mains très régulièrement à l’eau et au savon
  • Se laver les mains avant de manipuler un masque et respecter les gestes d’installation du masque
  • Changer le masque toutes les 4 Heures maximum et respecter les gestes de retrait du masque
  • Ne pas toucher à main nue les poignets hors de votre domicile, utiliser un mouchoir pour un usage unique
  • Jeter mouchoir et masque dans un sachet, le fermer ensuite
  • Respecter une distance de 1.50m entre tous les individus
  • Désinfecter régulièrement les objets du quotidien